[reportage] Au Salon du Livre 2006

Publié le par caphi

Lundi_20_097

J'ai pu bien sûr croiser Hugo le sympathique Blog-trotteur (ici en photo en compagnie de Noël Godon). Et qu'est ce qu'il trotte !
A peine arrivé là, une photo avec un petit mot échangé, et hop ! Reparti on ne sait à quel RV...
Toujours d'humeur égale, avec son petit sourire en coin, il vous défrise les plus "coincés" de nos visiteurs.

Le visiteur vient autant pour découvrir des livres que rencontrer des auteurs.

Aujourd'hui, il y en avait encore pour tous les goûts.

Marie-France, l'égérie des seventies et eigties, reçue sur le stand Virgin en compagnie de Nathalie Rheims et de son "mentor" Frédéric Botton, présentait son nouveau CD '"raretés" et son nouveau livre.
Elle a pu parlé de ses "aventures artistiques" et de ses envies futures.
Après le succès de son concert parisien unique, le 11 février dernier dans un Trianon plein à craquer, elle est à la recherche d'une salle parisienne pour "créer une revue" et nous faire "l'amour avec des gants", titre d'une de ses chansons qu'elle nous a interprétée. A bon entendeur !

Au salon, la tête travaille mais aussi les pieds. Qu'est-ce qu'on circule !
Faut penser aussi au ventre. Au stand des Editeurs Corses, nos amies de l'Ile nous recevaient "en beauté" : fromages et jambon de pays arrosés de Champagne rosé et de vin rouge. Ça aide pour poursuivre l'aventure.

Hugo qui avait flashées sur ses stars de l'après-midi (Josiane Balasko très entourée !) courait toujours de stands en stands, à la recherche de la perle rare.

Les perles, je les ai trouvé sur le stand de la Polynésie. J'y ai découvert un livre intéressant sur les "raerae", les garçons-filles.

Sur le stand du Tibet, on calligraphiait pendant que des créoles joviales se faisaient bien entendre.

En fin de journée "nocturne", l'ancien Premier ministre Lionel Jospin est passé dédicacer son livre. Hugo en a profité pour le faire poser avec de jeunes ecrivains concourant pour un prix remis sur le salon.
L'ex candidat à la Présidentielle s'est prêté avec gentillesse à la séance. Hugo a eu droit à son autographe.

Le Salon du Livre ce n'est pas le salon de l'agriculture où tous les politiques en recherche de notoriété viennent "caresser le cul des vaches" mais on y rencontre de plus en plus de gens passionnants.

Toute la vie est dans les livres et les livres sont dans nos vies.
Vive la lecture et les écrivain(e)s !

caphi

http://clabedan.typepad.com/salon_du_livr/2006/03/journe_nocturne.html

Publié dans [reportages]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article