[le billet de caphi] Pompes funèbres

Publié le par caphi

Après George W. Bush, Wen Jiabao. Un manifestant a lancé une chaussure lundi 2 février 2009 en direction du Premier ministre chinois, pendant que celui-ci prononçait un discours sur la mondialisation à l'université de Cambridge, lors du dernier jour de sa visite... LIRE / REGARDEZ (Le Point ou plus bas)
 
Après ces événements hauts de forme, bientôt, tous les dictateurs en puissance vont exiger de demander à recevoir leurs invités - journalistes libres ou autre "contradicteurs" - sans leurs chaussures, qu'elles soient cirées ou pas !
 
Restera plus que les lécheurs de pompes ! C'est pas le pied tout ça...

Caphi

Le Premier ministre chinois cible d'un "attentat" à la chaussure

REGARDEZ - Le Premier ministre chinois cible d'un

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao impassible au moment du lancer de chaussure © Capture d'écran

Après George W. Bush, Wen Jiabao. Un manifestant a lancé une chaussure lundi en direction du Premier ministre chinois, pendant que celui-ci prononçait un discours sur la mondialisation à l'université de Cambridge, lors du dernier jour de sa visite au Royaume-Uni. Son assaillant s'est levé et a lancé une chaussure de sport vers lui en criant : "C'est un scandale, comment l'université de Cambridge peut-elle se prosterner devant ce dictateur ?" La chaussure est passée à moins d'un mètre du Premier ministre qui s'exprimait sur une estrade dans une salle de concert de la prestigieuse université.

Regardez sa réaction.

Le manifestant, un jeune homme de 27 ans, d'allure occidentale et vêtu d'un tee-shirt, s'est également écrié : "Ce dictateur là-bas, comment peut-on écouter les mensonges qu'il raconte ? Vous ne le contredisez pas", avant de souffler dans un sifflet. "Levez-vous et protestez", a-t-il lâché à l'adresse de l'assistance avant d'être évacué par les services de sécurité. "Honte à toi, honte à toi", lui ont répondu des spectateurs. Des officiers de sécurité se sont précipités sur l'estrade afin de protéger le Premier ministre chinois, et de récupérer la chaussure. Impassible, Wen Jiabao n'a pas bronché durant l'incident. Reprenant son discours, il a dénoncé un "comportement méprisable qui ne saurait interférer dans l'amitié entre la Chine et le Royaume-Uni", recueillant une salve d'applaudissements d'une salle apparemment composée essentiellement d'étudiants chinois.

Regardez la scène filmée depuis l'assistance de l'Université de Cambridge.

Le manifestant, dont l'identité n'a pas été révélée, a été inculpé dans la soirée. Il comparaîtra le 10 février devant les magistrats du tribunal de Cambridge. D'après des témoins de l'incident, il ne serait pas britannique et se serait exprimé en anglais avec accent. L'homme s'est manifestement inspiré du journaliste irakien qui avait jeté deux chaussures le 14 décembre dernier sur George W. Bush en criant : "C'est le baiser de l'adieu, espèce de chien !" George W. Bush ne s'était pas démonté et avait pris le parti d'en rire, annonçant que les projectiles utilisés étaient "de pointure 10" (taille 44 française), avant de minimiser les faits. La chine a exprimé son "fort mécontentement à propos de l'incident" dans un communiqué de son ministère des Affaires étrangères, indiquant aussi : "La partie britannique a exprimé ses profonds regrets à la partie chinoise et dit que la Grande-Bretagne punirait cette personne selon la loi." "Les faits montrent que le fauteur de troubles qui a accompli cet acte malveillant n'est pas accepté par le public et ne mettra pas un terme au développement d'une relation amicale entre la Chine et la Grande-Bretagne", est-il précisé.

Lire aussi :
Un soulier géant en hommage au lanceur de chaussures anti-Bush
"Attentat à la chaussure" contre Bush : place au jeu !

Regardez "l'attentat à la godasse" contre George W. Bush, le 14 décembre à Bagdad.

George Bush victime d'un attentat à la chaussure à Bagdad
envoyé par LepointTV

Regardez la réaction de George W. Bush, deux jours après les faits, diffusée en exclusivité sur ABC , et sous-titrée par lepoint.fr. 

Publié le 02/02/2009 à 18:24 - Modifié le 03/02/2009 à 10:07 Le Point.fr
> VOIR les VIDEOS sur la page du site LEPOINT.fr

Publié dans [les billets de caphi]

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article