Interchangables... (quand hommes et femmes se chipent leurs tenues)

Publié le par caphi

Chérie, je peux mettre ta jupe noire, aujourd'hui ?" Il y a encore peu de chances de surprendre un homme posant cette question à sa femme avant d'aller travailler. Pourtant, cette situation est beaucoup moins surréaliste qu'il n'y paraît. De plus en plus d'hommes achètent des vêtements de femmes, et inversement.

Article paru dans l'édition du Monde du 31.05.09.

Dans un contexte économique sinistré, la marque
The Kooples a ouvert en France 25 boutiques en moins d'un an. Le concept de ce nouveau label, comme son curieux nom l'indique, est de proposer des vêtements basiques (chemises, vestes, parkas...) qui s'adressent aussi bien aux hommes qu'aux femmes. "Les premiers se permettent plus d'extravagance et assument un côté dandy, tandis que les secondes puisent dans le vestiaire masculin", observe Alexandre Elicha, le directeur artistique de la marque.

Chez Bless, une griffe allemande, la plupart des pièces de la prochaine collection n'ont pas été imaginées spécialement pour un sexe. "Notre mode ne peut être définie comme extraordinairement féminine. Nous partageons notre vestiaire avec nos hommes et leur piquons très souvent des pièces", racontent
Désirée Heiss et Inès Kaag qui dessinent la collection.

S'il prend de l'ampleur, ce phénomène n'est pas totalement nouveau. "La mode unisexe est une réalité depuis soixante ans, s'exclame la créatrice Agnès B. Les femmes sont en unisexe un jour sur deux." "Beaucoup de produits peuvent porter cette terminologie : les tee-shirts, l'écharpe, les tennis, les sacs ou les pulls en maille", renchérit Paul Smith. "Il n'est pas rare que certaines femmes s'aventurent dans les rayons hommes pour piquer quelques articles", observe-t-il. En 2006, le styliste britannique avait introduit une nouvelle collection femmes baptisée "Men Only" dérivée du vestiaire homme.

Chez
Yves Saint Laurent qui, dans les années 1960, avait adapté le smoking pour la femme, Stefano Pilati s'est inspiré des costumes, blazers, chemises, pantalons et trench de l'homme pour proposer 17 pièces en édition limitée. Cet hiver, les femmes pourront enfiler des vestes d'hommes démesurées taillées par Marc Jacobs pour Louis Vuitton. Dans d'autres maisons, les lignes hommes et femmes n'ont en commun que la même inspiration créatrice. "Elles ont des éléments communs, mais nous ne sommes pas une marque unisexe", souligne par exemple Christopher Bailey, le directeur artistique de Burberry.

CRÊPE DE CHINE ET ORGANZA

C'est qu'en majorité les hommes sont encore réticents à puiser dans la garde robe de leur copine. "Une femme est magnifique en chemise blanche d'homme ou dans la veste de son petit ami. Le contraire est plus difficile. Peut-être l'écharpe ou le foulard de la compagne d'un homme ajoutera une touche de couleur ou de motifs", juge
Jason Basmajian, le directeur artistique de Brioni. "La coupe d'un pantalon masculin ne sera jamais la même que celle d'un pantalon pour femmes. Je ne crois donc pas à l'unisexe", tranche Kris Van Assche, le directeur artistique de Dior Homme.

Toutefois, les couturiers n'ont pas renoncé à féminiser le vestiaire masculin. La collection été d'Yves Saint Laurent pour l'homme a été confectionnée avec des matières habituellement utilisées pour les femmes comme le crêpe de Chine, l'organza, le crêpe Georgette ou encore la soie sèche.

"Sous Louis XIV, les tenues masculines étaient encore plus riches et invraisemblables que celles des femmes"
, pointe
Jean Paul Gaultier, le réinventeur de la jupe pour homme. "Avec les débuts de l'ère industrielle, la représentation du féminin et du masculin s'est beaucoup différenciée. L'homme est tombé dans une sorte de minimalisme monolithique" regrette-t-il. Mais les choses changent, semble croire le couturier : "Beaucoup d'hommes acceptent maintenant leur part de féminité et les filles aiment ça."

Joël Morio

lien de l'article :
http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2009/05/30/quand-hommes-et-femmes-se-chipent-leurs-tenues_1200275_3238.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20090601-%5Bcoldte%5D&ens_id=1126901

Commenter cet article