Des Différences... (sélection culturelle parisienne)

Publié le par caphi

"C'est de l'identité qu'est née la différence" Heinz Pagels, Extrait de L'Univers Quantique

----------------------------------------------------

http://3.bp.blogspot.com/_RXXTpwgw_vg/SwNNo2Y6EHI/AAAAAAAACtc/nOrwhntf84g/s1600/Strella,+de+Panos+H.+Koutras.jpgMina Orfanou est "Strella" dans la tragédie grecque version "queer" de Panos H. Koutras

----------------------------------------------------
 [les films de la semaine] Le baron Empain, Christophe et Sophie, Strella Sur les écrans cette semaine, "Rapt" de Lucas Belvaux, inspiré de la retentissante séquestration du Baron Empain dans les années 70, "L'Homme de chevet" de Alain Monne avec Sophie Marceau et Christophe Lambert, mais aussi "Kinatay" de Brillante Mendoza, long métrage philippin récompensé par le Prix de la mise en scène au dernier Festival de Cannes.
Recommandée : "Strella" de Panos H. Koutras, sorte de tragédie grecque version "queer" magnifiquement interprétée par une transsexuelle, Mina Orfanou.

***Strella de Panos H. Koutras (Grèce, 1H46, interdit aux moins de douze ans) avec Mina Orfanou, Iannis Kokiasmenos, Minos Theoharis - De nos jours à Athènes, Yiorgos retrouve la liberté après quatorze années passées en prison. Dans cette ville devenue étrangère, il se met en quête de son fils, dont il a totalement perdu la trace. Réfugié dans un hôtel interlope, il rencontre Strella, sa voisine de pallier, une chanteuse de cabaret qui arrondit ses fins de mois en se prostituant. Mon avis : Une sorte de tragédie grecque version "queer" magnifiquement interprétée par une transsexuelle, Mina Orfanou. Critiques choisies : "Koutras mérite d'être suivi de près, car il est un des seuls réalisateurs grecs actuels à filmer les tabous de son pays" [Christophe Carrière, L'Express] "Le film est porté par Mina Orfanou, impeccable Strella" [Plongée dans l'univers des prostitués trans - Têtu] "Un film dont la liberté de ton, le respect pour ses personnages, les ruptures inattendues de style et de registre (entre la piquante alacrité d'un Pedro Almodovar et le lyrisme opératique d'un Werner Schroeter) valent le détour" [Jacques Mandelbaum, Le Monde] "Un film comme bientôt on n’en fera plus au cinéma" [hellène est le garçon - Libération]
 
> CONSULTER les NOUVEAUX FILMS en salles et ma SELECTION dans les PARIS de caphi
----------------------------------------------------
Du 16 au 22 novembre Chéries-Chéris, le Festival de Films Gays Lesbiens Trans de Paris & ++++ pour son quinzième anniversaire réintégre le Forum des Images et s’offre un nouveau nom, "Chéries-Chéris" pour une programmation multiple et foisonnante, exigeante et chaleureuse autour du cinéma bien sûr, des réalisateurs et réalisatrices, mais aussi des nouvelles images et de rencontres pluridisciplinaires mêlant expos, spectacles, musique autour de l’histoire, la visibilité, l’identité et les cultures des gays, des lesbiennes et des trans. L'édition 2009 présentera des œuvres de premier plan, remarquées à Cannes, Berlin ou Sundance : Nuits d’ivresse printanière primé à Cannes, I Love You Phillip Morris… Cela va du sexisme (le documentaire La Domination masculine) à la lutte contre le VIH (Act Up, on ne tue pas que le temps), de la prostitution (Claudette) ou sur la transidentité (Strella, Mourir comme un homme, Assume nothing). Chaque soir, la fête se poursuivra ailleurs, pour prolonger le plaisir d’être ensemble. Une manifestation qui se veut donc à la fois conviviale, chaleureuse, festive, légère et profonde, avec un programme riche, divers, varié... PLUS D'INFOS > ffglp.net
 
--------------------

http://2.bp.blogspot.com/_RXXTpwgw_vg/Sv1pHJzCkxI/AAAAAAAACs0/ZeXdjL_olew/s1600-h/Le+Mardi+à+Monoprix+au+théâtre+Ouvert.jpg[théâtre] du 24 novembre au 19 décembre > « Le Mardi à Monoprix » d’Emmanuel Darley avec Jean-Claude Dreyfus auThéâtre Ouvert Je suis comme je suis. Telle quelle et voilà. Chaque mardi, Marie-Pierre s'occupe de son père. Elle passe la journée avec lui, fait son ménage, son repassage. Ensuite, ils vont à Monoprix. Ils prennent des choses pour la semaine. Ils ont leurs petites habitudes. On les connaît ici. On les regarde. Elle est belle, Marie-Pierre. Elle est grande. On ne voit qu'elle. Tous les yeux sont tournés vers elle quand elle fait les courses avec son père. Avant, Marie-Pierre, son nom c'était Jean-Pierre.
« Le Mardi à Monoprix » d’Emmanuel Darley - Mise en scène Michel Didym – création musicale Philippe Thibault – avec Jean-Claude Dreyfus et Philippe Thibault (musique) - Du mercredi au samedi à 20hle mardi à 19h - matinée le samedi à 16h et les lundis 7 et 14 décembre à 20h - Pour tout sur Jean-Claude Dreyfus : jeanclaudedreyfus.net et tout ce qu’il vous faut pour réserver et places à 10 euros au lieu de 20 euros du 25 au 28 novembre sur billetreduc.com.
 
-----------
http://4.bp.blogspot.com/_RXXTpwgw_vg/SvrDQtPZR4I/AAAAAAAACss/YDN9SWF-_B4/s1600-h/Giordano+Bruno,+des+signes+des+temps.jpg
 
[théâtre] "Giordano Bruno", l'histoire d'un visionnaire à l'Observatoire de Paris La vie du théologien rebelle et visionnaire Giordano Bruno (1548-1600), brûlé vif pour son refus d'abjurer le système copernicien, est mise en scène par Laurent Vacher dans un "spectacle déambulatoire" dans le bâtiment historique de l'Observatoire de Paris. La pièce "Giordano Bruno - des signes des temps" est un montage de textes du philosophe qui affirme dès le XVIe siècle que d'autres terres, habitées par des êtres vivants, tournent autour d'autres soleils que le nôtre. Formulée il y a plus de quatre siècles, cette hypothèse est confortée depuis une dizaine d'années par la découverte de centaines d'exoplanètes par les astronomes. Chamboulant les dogmes de l'Eglise, Bruno entrevoit aussi que "le mouvement ne vient pas du dehors, mais d'un principe intérieur à la nature". Trois acteurs - Benoît di Marco, Laurent Lévy et Pierre Hiessler - incarnent tour à tour le jeune prêtre rebelle, le philosophe visionnaire et le réformateur obstiné, ainsi que ses bourreaux de l'Inquisition. "J'ai construit l'Europe au rythme des persécutions", dit Bruno: tour à tour chassé d'Italie où il est défroqué en 1576 pour propos hérétiques, de Genève par les calvinistes et de Londres par les luthériens, cet amoureux de la nature et des femmes n'est pas un athée pour autant: "A aucun moment je n'ai remis en cause l'existence de Dieu, mais la façon dont l'Eglise nous a présenté sa pensée, pensée d'homme totalitaire voulant asseoir son pouvoir par la terreur". Pour un chemin de croix mais aussi de lumière, les spectateurs sont emmenés par les acteurs et gravissent les étages de cet Observatoire qui date du XVIIe siècle et fut l'un des plus importants au monde. En 1633, Galilée fut lui aussi condamné par l'Eglise mais, contrairement à Bruno, abjura et eut la vie sauve.
Giordano Bruno, des signes des temps, un spectacle de la compagnie Gredin, adaptation de textes de Giordano Bruno par Laurent Vacher (avec la complicité d’Ariane Gardel), mise en scène Laurent Vacher, avec Benoît Di Marco, Pierre Hiessler et Laurent Levy. Lumière, Victor Egea, son, Thomas Rannou et Michael Schaller. Durée : 2 heures. Jusqu’au 12 décembre du lundi au samedi à 20h30 sauf jeudi à 19h30, à l’Observatoire de Paris, 61 rue de l’Observatoire. 75014 Paris Renseignements, location : 01 44 84 72 20 (
resa.giordanobruno@gmail.com)
-------------
http://3.bp.blogspot.com/_RXXTpwgw_vg/SvSiZcavgZI/AAAAAAAACr8/7CMEei7n8Uk/s1600-h/Fernand+Pelez+-+Crédits+photo+Mairie+de+Paris.jpg[expo] Jusqu'au 17 janvier > Fernand Pelez, peintre des saltimbanques et des traîne-savates au Petit Palais Une exposition inédite consacrée aux peintures et dessins de Fernand Pelez (Paris, 1848 - Paris, 1913). "Ses toiles captent la misère au coin des rues : le petit marchand d’oranges, le vendeur de violettes ; sur les visages, la fatigue, la faim (...) C’est magnifique, c’est émouvant, on est loin des éternels ressassements des manifestations habituelles…" écrit Patrick Cauvin dans un Appel aux Montmartrois Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Le jeudi jusqu'à 20h Petit Palais , avenue Winston-Churchill (8e) Paris Métro : Champs-Elysées-Clémenceau - 01 53 43 40 00 - petitpalais.paris.fr
 
> CONSULTER tous mes RENDEZ-VOUS et ma SELECTION CULTURELLE dans les PARIS de caphi
 

rappel des blogs de caphi
sélection d'informations identitaires, culturelles et citoyennes


>


>
 les PARIS de caphi : sélection de spectacles, expos, infos, images, chroniques et reportages (blog actualisé régulièrement) > http://paris-caphi.blogspot.com

> la webdromadaire de caphi
 (mon regard décalé, subjectif et citoyen sur l'identité et le sens en particulier à travers les Arts et les Sciences) > http://lawebdromadaire.over-blog.com)
 

> Différences (mon blog consacré à la TRANSIDENTITE) > http://caphi.over-blog.fr
 

> notre raison d'être (
actes et faits citoyens qui donnent du sens à nos vies) > http://notreraisondetre.over-blog.com 

< le journal personnel de caphi
(en développement) > http://caphi.over-blog.net> http://caphi.over-blog.net

Publié dans [les billets de caphi]

Commenter cet article