STREET ART - Lettre ouverte aux (véritables) démocrates

Publié le par caphi

STREET ART - Lettre ouverte aux (véritables) démocrates

Djamel qui a créé des espaces dédiés aux arts urbains à deux pas du MalVal à Vitry sur Seine (Val de Marne, 94) ce vendredi 19 mars 2010 (Vitry-sur-Seine) - photo caphi 

 -----------------------------------------------------------------------
sommaire
. [street art] VitryJam
. LETTRE OUVERTE aux (véritables) démocrates par caphi
. rappel des blogs de caphi
 ----------------------------------------------------------------------- 
 
http://2.bp.blogspot.com/_RXXTpwgw_vg/S6SU7b2qbzI/AAAAAAAAC1E/QFczOMU0ywk/s1600-h/JAM+GROUP+SHOW+3.jpg
[street art] VitryJam pour faire (re)connaître les Arts Urbains. à deux pas du MalVal à Vitry sur Seine (Val de Marne, 94), Djamel créateur d'espaces culturels présente tous les mois des artistes du Street Art. Ce week-end, avec les oeuvres ménagères d'Alita, l'italienne qui "aime la France", avec les "bêtes" de Mosko ou les murales de Mithouard Marchal, vous en verrez de toutes les couleurs ! Depuis décembre 2009, une quarantaine d'artistes de la scène française et internationale sont venus peindre et exposer à VitryJam. Ce samedi et dimanche 21 mars 2010 de 14H à 20H au Monk 173, avenue André Maginot à Vitry sur Seine (94) - Entrée libre - RER C : Vitry-sur-Seine. Plus d'infos > http://vitryjam.com

-----------------------------------------------------------------------

"Ce manque d'expression tue plus sûr qu'un fusil" Colette, parisienne d'origine franc-comtoise, qui se définit comme "une fleur au mileu des pavés" le 16 mars 2010 au café kabile "le Fer-à-cheval", rue de la Joncquière (Paris 17e) qui ajoute : "On ne peut pas vivre sans les voisins quand il y a le feu !" et prédit que "ça va devenir violent; c'est fait exprès pour nous faire une guerre civile; ça rappelera la barbarie" - photo caphi

LETTRE OUVERTE aux (véritables) démocrates

par caphi
 
"Cette abstention massive démontre que les enjeux quotidiens des citoyen-ne-s français-e-s n’ont pas été entendus ni mis en avant dans une campagne qui n’a pas réussi à imposer des thèmes clairs et mobilisateurs. Le Front National a atteint un score alarmant en Rhône-Alpes (comme dans 11 autres régions). Le score élevé est en partie le résultat d'une abstention massive, notamment dans les quartiers populaires" analyse, dans une communiqué (lire plus bas) trois associations (La Lesbian and Gay Pride de Lyon, SOS Racisme et la Ligue des Droits de l'Homme) suite aux résultats du 1er tour des élections régionales en Rhône-Alpes mais aussi ailleurs en France qui appelle "à se mobiliser massivement ce dimanche 21 mars dans les urnes pour 'défendre la laïcité et les idéaux républicains'
.
 
"Les enjeux quotidiens des citoyen-ne-s français-e-s n’ont pas été entendus". C'est peu de le dire. Encore faut-il que les actes suivent l'analyse. A un veille du deuxième tour de ces élections régionales, les partis de la "gauche parlementaire" et du "centre" semblent n'avoir pas encore compris la signification de cette abstention record et du score élevé du F.N. 
 
La situation d'aujourd'hui me rappelle pourtant l'entre-deux tours d'avril 2002 qui a vu les résultats que l'on sait. Huit ans après, le scénario semble se rejouer avec des variantes : N. Sarkozy est au pouvoir, l'oligarchie industrielle et financière fait la pluie et le beau temps dans l'Hexagone et de (trop) nombreux "journalistes" bien-pensants sont encore aux bottes.
 
"La France est malade" a rappelé François Bayrou, le "patron" d'un parti "centriste" à la dérive qui, par ambition démesurée et surtout à cause d'un égotisme prononcé, n'a pas su s'ouvrir aux autres formations quand il en a eu la possibilité.
 
Oui, la France est malade. Dans sa tête surtout !  Et le corps (électoral) ne suit plus !
 
Véritables démocrates, si vous voulez que nous sortions de l'autisme et du repli sur soi dans laquelle la France s'est enfermée, si vous voulez redonner confiance aux citoyens désenchantés (pour ne pas dire plus), il faudrait vous adresser à eux avec les mots qui parlent et qui touchent d'abord à leurs véritables préoccupations quotidiennes mais non pas ceux de Sarkozy, Fillon, Hortefeux et consorts ("qu'on sort ?") - et surtout sans tomber dans la "diabolisation" de ces "pauvres" gens. Ce ne sont pas que des "fachos" qui ont voté FN.
 
Ces "gens-là" (comme le chantait Brel), sont simplement des citoyen(ne)s - travailleurs précaires, oubliés de la "crise" et exclus de la mondialisation - qui demandent un peu plus de dignité.
Si certains (trop jeunes pour savoir ou d'autres encore préférant "oublier" l'Histoire) n'ont pas encore compris la portée d'un vote extrême, de rejet ou l'importance d'un vote, d'autres veulent être pourtant être entendus et seraient prêts à vous écouter si vous saviez leur parler.
 
Ce n'est donc pas en "s'idéologisant" de mots et de formules inventées dans des cabinets de communication ou des réunions de partis ou d'associations - que l'on parviendra à les convaincre.
 
Soyons offensifs, sincères sans être agressifs. Soyons VÉRITABLEMENT - et la gauche parlementaire en particulier - à l'écoute des "oubliés" de l'Histoire d'hier, de celle d'aujourd'hui et de celle à venir !
 
Sinon, préparons-nous à la catastrophe que tous les démocrates redoutent.
 
Et ce n'est pas du catastrophisme que je fais là : la mèche est allumée depuis (trop) longtemps, il suffit que la (malheureuse) bombe soit à l'autre bout pour que s'embrase le corps social et qu'une guerre civile nous menace TOU(TE)S à plus ou moins long terme !
Dans une France malade d'elle-même, vigilance, écoute et dialogue sont donc plus que jamais nécessaire.
 
A bon entendeur, salut !
Caphi, journaliste (Paris)
 
Communiqué de presse SOS Racisme, Lesbian and Gay Pride de Lyon et Ligue des Droits de l'Homme, fédération du Rhône
Appel à la mobilisation citoyenne pour faire barrage au FN
Nos associations tiennent à manifester leur plus vive inquiétude suite aux résultats du 1er tour des élections régionales en Rhône-Alpes. Le Front National a atteint un score alarmant en Rhône-Alpes (comme dans 11 autres régions). Bien qu'en recul par rapport à 2004, ce résultat lui permet de se maintenir au second tour. Ce score élevé est en partie le résultat d'une abstention massive, notamment dans les quartiers populaires. Cette abstention massive démontre que les enjeux quotidiens des citoyen-ne-s français-e-s n’ont pas été entendus ni mis en avant dans une campagne qui n’a pas réussi à imposer des thèmes clairs et mobilisateurs... > lire le communiqué en entier


A l'O.P.A., café musical, 9, rue Biscornet (Paris, 12e - métro Bastille) - photo caphi
 
rappel des blogs de caphi
sélection d'informations identitaires, culturelles et citoyennes

>
 les PARIS de caphi : sélection de spectacles, expos, infos, images, chroniques et reportages (blog actualisé régulièrement) > http://paris-caphi.blogspot.com

> la webdromadaire de caphi
 (mon regard décalé, subjectif et citoyen sur l'identité et le sens en particulier à travers les Arts et les Sciences) > http://lawebdromadaire.over-blog.com)
 

Publié dans [les billets de caphi]

Commenter cet article