L'écologie plutôt que l'ÉGOlogie (après les élections européennes)

Publié le par caphi

spéciale EUROPE

"Ce monde est une comédie pour ceux qui pensent, une tragédie pour ceux qui sentent." Horace Walpole, Extrait de Lettre à Sir Horace Mann - 31 Décembre 1769

Projection publique et gratuite de "Home" le film-évènement de Yann Arthus-Bertrand le vendredi 5 juin 2009 au Champ de mars (Paris 15e) - photo caphi

----------------------------------------------------
[le billet de caphi] L'écologie plutôt que l'EGOlogie

[sciences et société] Les transsexuels : un contre-courant invisible en Europe

[tribune] Un spectre hante l’Europe…

[livres] "Les mots migrateurs" de Marie Treps ou "les Tribulations du français en Europe"

----------------------------------------------------

[le billet de caphi] L'écologie plutôt que l'ÉGOlogie
Élus par si peu de votants, donc peu représentatifs de peuples indignes et à la mémoire si courte dans notre vieux continent "berceau de la démocratie" (qui en a subi malheureusement pourtant les avatars), les droites conservatrices en Europe (hormis la Grèce où le vote est justement obligatoire) ont donc raflé la mise.

Un bon point toutefois : les Français ont compris (ou simplement ressentis), avant les politiques, que l'écologie est plus important que l'EGOlogie en vigueur chez trop de nos élus ou prétendants.

caphi

----------------------------------------------------
Projection publique et gratuite de "Home" le film-évènement de Yann Arthus-Bertrand le vendredi 5 juin 2009 au Champ de mars (Paris 15e) - photo caphi
 
[cinéma et politique] Yann Arthus-Bertrand : "C'est génial" 
Interrogé sur Europe 1 lundi matin, Yann Arthus-Bertrand est revenu sur la polémique quant à l'impact de son film "Home" sur les élections européennes. Diffusé vendredi sur France 2, le film a rassemblé huit millions de téléspectateurs. "Si ça a changé la donne c'est génial, formidable. Si 33% des français ont regardé l'émission, ça prouve bien qu'il y a un gros intérêt pour l'écologie. Si les autres partis ne l'avaient pas compris tant pis pour eux", a t-il estimé. Le célèbre photographe a voulu couper court à cette polémique: "Bien sur qu'on a donné des voix à Daniel Cohn-Bendit mais la date était choisie depuis deux ans, le jour de la journée mondiale de l'environnement."  (source : Lejdd.fr, 8/06/2009 - 09:16)
 
----------------------------------------------------
[sciences et société] Les transsexuels : un contre-courant invisible en Europe En Europe, notre identité sexuelle continue de se décliner en noir et blanc. Pourquoi les catégories « homme » et « femme » restent-elles si figées ? De nombreuses associations se battent pour plus de flexibilité et de liberté... dans les genres aussi. Avec le

-------
[tribune] Un spectre hante l’Europe… "Il y a eu mille petits soulèvements, et tout cela fait une seule guerre, incessante entre nous-même et nos esclaves, une guerre silencieuse, une guerre honteuse dont personne ne parle et dont les historiens répugnent à faire le récit.Il y a déjà eu des guerres entre nations, entre cités, entre partis et même entre frères... mais cette foi c'est un monstre qui est en nous, dans nos tripes, et qui lutte contre tous les partis, toutes les nations, toutes les villes." in Spartacus, Howard Fast (Cicero à Helena à propos du mystère de la révolte des esclaves). "Ce que l’on veut conjurer par dessus tout c’est le spectre du soulèvement. Lent, progressif, par saccades mais soulèvement bien réel, de ce qu’on finira bien un jour par devoir re-nommer « peuple ». Pas celui dont on se réclame mais bien celui qui partout, tout le temps, échappe à la normalisation et au contrôle, surgit là où ne l’attend plus..." par Benjamin épicier-ter... (8 Juin 2009) > A LIRE dans Mediapart
 
----------------------------------------------------
[livres et voyages] "Les mots migrateurs" La sémiologue belge Marie Treps a publié au Seuil  (sortie en février) : Ssous-titré "les Tribulations du français en Europe", cet ouvrage, qui "donne la part belle aux niches de notre langue", donne un aperçu du cheminement particulier et quelquefois fleuri des mots depuis le Moyen-Age et à travers les cours et les basses-cours d'Europe. Un ouvrage accessible à lire en large ou en travers et qui alimentera, j'en suis certaine, les dîners en ville.


rappel des blogs de caphi
sélection d'informations identitaires, culturelles et citoyennes


>
 les PARIS de caphi : sélection de spectacles, expos, infos, images, chroniques et reportages (blog actualisé régulièrement) > http://paris-caphi.blogspot.com

> la webdromadaire de caphi
 (mon regard décalé, subjectif et citoyen sur l'identité et le sens en particulier à travers les Arts et les Sciences) > http://lawebdromadaire.over-blog.com)
 

> Différences (mon blog consacré à la TRANSIDENTITE) > http://caphi.over-blog.fr
 

> notre raison d'être (
actes et faits citoyens qui donnent du sens à nos vies) > http://notreraisondetre.over-blog.com 

< le journal personnel de caphi
(en développement) > http://caphi.over-blog.net> http://caphi.over-blog.net

Publié dans [les billets de caphi]

Commenter cet article